Tolssimir Sin'Valdar

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Tolssimir Sin'Valdar

Message  Invité le Sam 16 Avr - 15:39

Tolssimir Sin'Valdar


Autrefois un fier guerrier, honorant la lignée de sa famille et de son peuple. Tolssimir Sin'Valdar, s'était forgé un nom dans la capitale de Lune d'Argent. Un elfe mettant en jeu sa vie et son sang pour ses semblables. Mais un combattant parmi tant d'autre et une rage qui commença à le ronger peu après la mort de son père, victime de la guerre. Possédant un jeune frère du nom de Nel'darian, avec lequel il entretenu une rivalité constante. L'aîné et le cadet avaient tous deux choisit d'honorer leur lignée, choisissant la voie du guerrier. Mais aveuglé par la rancoeur, Tolssimir partit sur les terres corrompues, désirant plus que tout préserver l'honneur de sa famille, de son père.

La rage du peuple des hauts-elfes ayant toujours souffert à cause du fléau coulée à présent dans les veines de Tolssimir. Assoiffé de vengeance il combattît les forces maléfiques, mais il vint un moment où le jeune guerrier sentît son corps se glaçer, sa force se dissiper peu à peu et sa propre volonté s'effacer au fur et à mesure. Il tomba au combat et fût relevé de la mort, par le ténébreux Arthas. Après sa chute, Nel'darian se détourna de la voie de son frère, souhaitant laver l'affront que ce dernier avait fait à sa famille, à son peuple. Pour l'aîné, le nom de son frère faisait à présent partit du passé, rien de plus.

Etant désormais au service du Roi-Liche, il commît des crimes atroces se comptant par dizaines voir centaines. C'est là que débute l'histoire du changeur d'hôte, Tolssimir Sin'Valdar ...



Notre vie d'avant ne signifie plus rien ...


Sous vos yeux se trouve un vieux livre en piteux état, des feuilles semblent se détachaient et le reste son noirçies, pour on ne sait quelle raison. Des pages manquent mais vous parvenez à lire quelque chose ...


Ma lame a fait couler le sang de nombreux innocents, moi et les chevaliers de la lame d'ébène sommes officiellement reconnus en tant qu'alliés incontestables de la Horde. Mais comment oublier les atrocités commises, ceux qui étaient autrefois ma famille, avons toujours souffert du fléau et maintenant ... Mais je ne demande pas le pardon, je n'ai pas besoin de savoir que les gens veuillent m'excuser. Je ne serais jamais plus le Tolssimir d'autrefois. Je suis un chevalier de la mort, crée pour combattre. La guerre a toujours ravagée ces Terres et ma place sera toujours sur le champs de bataille.


Bien qu'étant ce que l'on peut qualifier de " non-mort " je sens mon corps subir les marques du combat et c'est justement là qu'intervient le pouvoir que m'a légué le roi-liche, lors de ma réanimation. Mon esprit peut-être séparé de mon corps, je ne parlerais pas d'âme, car elle m'a était arrachée, mais c'est quelque chose d'extrêmement spécial. Combien son capable de transférer leur esprit dans un autre corps ? Je vous accorde qu'il n'y a rien de normal chez quelqu'un comme moi.
Le Journal d'Achérus


Vos yeux se posent à présent sur ce qui semble être un journal, la première page indique qu'il vient du fort d'achérus.


Tolssimir Sin'Valdar : Sujet très intéressant, il semblerait que son soulèvement impie lui ait procuré un pouvoir bien spécial. Je ne sais pas pourquoi le maître lui a conférait cette capacité, peut-être à-il des projets pour lui ... Je ne sais guère, mais sa capacité à pouvoir changer d'hôte et tout à fait étonnante. Bien qu'il ait besoin de quelque temps pour faire migrer son esprit dans un autre corps, cela lui confère une immortalité, du moins physique ... Une fois encore j'ignore pourquoi ce don lui a était légué. Ses pouvoirs restent donc à découvrir ...

Nous-y sommes presque ... Le moment est venu de faire tomber la dernière résistance sur cette terre, la chapelle de l'espoir de lumière. La croisade écarlate située sur l'enclave et la main de tyr a était annéantie. Le dernier assaut sera mené par le Généralissime, pour en revenir au sujet de Tolssimir, il a fait preuve d'une très grande force, son pouvoir de Givre semble devenir plus puissant désormais.

Il n'a encore eu besoin de changer d'hôte, pour l'instant, ce qui est bon signe. En plus de posséder ce don rare, ses aptitudes de combat sont impressionnantes. Je ne doute pas qu'il accomplira de grandes choses, néanmoins il semble étrange ces derniers temps. Cela depuis qu'il s'est chargé d'achever une prisonnière de son ancien peuple. J'ignore si elle a pût lui dire quoi que ce soit, ni pourquoi, mais ceci est étrange ...


Dernière édition par Tolssimir le Sam 30 Avr - 13:07, édité 5 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tolssimir Sin'Valdar

Message  Invité le Sam 16 Avr - 15:39

Un Nouveau But


Les pages semblent être en meilleur état, l'écriture paraît également plus récente.

Je ne connaîtrai jamais la paix, l'harmonie, le repos sont des mots dépourvus de sens, pour moi à présent. Le champ de bataille est le seul lieu où je me sens mon élément. Après tout, je suis mort en guerre et il est fort probable que j'y passe mon existence à présent, relevé de la mort. Condamné, damné pour l'éternité, là est le sombre destin qu'attend un chevalier de la mort. J'ai appris à guider ma haine, ma rage pour terrasser ceux qui s'opposent à la Horde.

Mon clan m'a donné un but, je ne combats pas seulement pour moi, pas pour uniquement assouvir ma soif. Mes frères de bataille sont à mes côtés, notre fureur n'a pas de limite. Le nom de Carnage, résonne au loin sur le front, la guerre a ravagée ce monde et maintenant ...
Je ne saurai dire vers quel avenir nous nous tournons, certain disent que seul l'instant présent compte, mais en ces temps plus sombres que jamais, il est peut-être bon d'y réfléchir. Après que le Roi-liche m'ai réanimé, j'ai combattu avec des humains, des nains ... Nous n'étions pas si différents, sûrement parce que la raison était que nous n'étions que des marionnettes, au service d'Arthas ...

Alors que le Fléau plongeait le monde dans l'obscurité, nous n'avons jamais cessé de nous battre, d'entretenir cette flamme qui anime notre haine l'un envers l'autre. Horde et Alliance avons tout deux perdus énormément. Thrall souhaitait nous unir pour faire face à notre ennemi commun, mais ce fût de courte durée. J'ignore si un jour son souhait sera réalisé, j'en doute fort ...
Mon esprit est rongé par les doutes, pas par les remords.


Dernière édition par Tolssimir le Sam 30 Avr - 13:09, édité 4 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tolssimir Sin'Valdar

Message  Invité le Ven 29 Avr - 12:59

Le Bourreau



Après avoir vaincu en duel Crack, je me voyais prendre sa place, son rang. Portant désormais le titre de Bourreau du clan Carnage. Mais ma soif de pouvoir n'était pas assouvie non ... loin de là. Il y'a peu de temps de cela j'étais hanté par des visions et la voix qui résonnait sans cesse dans mon esprit. J'avais renoncé à l'épée que m'avait légué Koltira, pensant qu'elle était la source de mes tourments. Je pris la décision de me forger une nouvelle lame runique. Le résultat était au-delà de mes espérances, elle était bien plus puissante, je sentais son pouvoir me parcourir, un lien parfait entre l'arme et son porteur. Mais elle semblait abritée une autre facette, j'avais soif de pouvoir, je désirais plus. Mon nouveau titre ne me suffisait pas, j'avais peut-être fait bonne impression aux yeux de mon clan. Mais désormais ma volonté de se détacher du reste du lot se faisait plus grande.


Après la bataille de l'île maudite, dans les terres corrompues j'avais pus constater le pouvoir de ma nouvelle lame. Mais pour moi, cela manquait de grandeur, j'étais impatient et c'est sans mon clan que je pris la décision de combattre les forces ennemies, n'écoutant que ma rage me guider, j'ai eu un aperçu de la vraie puissance.
Bien que je sois toujours auprès de mon clan, qui m'a donné un but, j'éprouve un besoin plus grand, une volonté de devenir plus puissant. J'ignore si cette nouvelle arme runique est la cause de tout cela, mais je sais que j'ai juré allégeance à la légion Carnage.


Dernière édition par Tolssimir le Mar 10 Mai - 19:02, édité 3 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tolssimir Sin'Valdar

Message  Invité le Mar 10 Mai - 19:13

Seigneur du Sang




Celui qui marche dans l'Honneur et dans la Gloire, celui qui va de l'avant, du feu dans les veines, auprès de celui-là je me battrai volontiers

Chaque instant, chaque secondes passées sur le champs de bataille me rapproche un peu plus de ce que je cherche et du seul but qui m'anime, la vengeance. Depuis mon soulèvement impie, une soif qui me ronge de l'intérieur, une faim dévorante qui se fait sentir si ma lame ne verse pas le sang de mes ennemis.
Au fur et à mesure que je combattais aux côtés de mon clan, je voyais mon pouvoir de Givre se dissipait, comme s'il s'épuisait. Une machine de guerre, nous étions parfois surnommé de cela, nous les chevaliers de la mort. Mais à présent, si mes forces continuaient de s'affaiblir, que deviendrai-je ?

Il me fallait autre chose, ma capacité à pouvoir changer d'hôte ... Le fait de pouvoir migrer dans un corps neuf, c'était clair à présent. Certains des miens maîtrisaient le pouvoir du sang et ce serait probablement mon avenir. Ma faculté spéciale ne devait être utilisée qu'en extrême nécessité, un procédé qu'il me serait sûrement possible d'utiliser une seule fois. Si j'arrivai à préserver mon corps de blessures, si je pouvais utiliser ma puissance runique pour me soigner ... Je savais également que les chevaliers experts dans ce domaine avaient une plus grande maîtrise de leur arme, au point même de réussir à la dédoubler.

Ce pouvoir ... Il fallait que je le maîtrise, bien que j'ignore si j'en sois capable.


Sous vos yeux se trouve une page déchirée, en la parcourant du regard vous pouvez constater que l'écriture est récente.


Je suis une Arme, qui jamais ne reste au fourreau.

Je refuse le Fléau, qui a pourtant fait de moi ce que je suis.

Je ne suis pas un chien rampant, je ne léche pas les mains hypocritement tendues par des maîtres impatients de me jeter à bas une fois que je ne leur serai plus utile.

J'ai mon orgueil, ma dignité, mon honneur, et j'y tiens aussi sûrement qu'à ma lame.

Les valeurs et le code d'honneur sont ce qui différencie le Chevalier d'une simple goule. Mourir pour des valeurs vaut mieux que vivre pour rien du tout

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tolssimir Sin'Valdar

Message  Invité le Lun 30 Mai - 20:26

Suite en Cours.

Subir une défaite ne signifie que repousser la victoire

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tolssimir Sin'Valdar

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum